La musique guérit ... suite

 

 

 

Tout comme le toucher, la musique agit sur nos émotions et déclenche des réactions apaisantes sur notre corps physique et stimule notre motricité. De plus en plus, la musique est utilisée comme outil thérapeutique pour rétablir, maintenir ou améliorer la santé mentale, physique et émotionnelle d’une personne en la musicothérapie. Selon Edith Lecourt, musicothérapeute, la musique fait partie de nous, notre nature est musicale depuis le ventre de notre mère(1).
Plusieurs neurologues, dont Oliver Sacks, médecin, neurologue et écrivain britannique, s’est guérit lui-même d’une paralysie à la jambe grâce à un concerto de Mendelssohn. Selon lui, la réponse universelle que nous offrons à la musique est une caractéristique essentielle de

l’espèce humaine(2) .

La méthode du docteur Tomatis, de plus en plus répandue, s’est munie de la musique pour guérir des patients atteints de maladies neurologiques graves. En effet, le message sensoriel sonore joue un rôle primordial dans le développement de l'individu et touche ainsi de

nombreux troubles(3). Il faut aussi noter que plusieurs cas de douleurs chroniques dont la fibromyalgie, ont été atténués grâce à la musique(4).Conjuguée à la massothérapie, la musique sert donc d’outil thérapeutique judicieux pour offrir un traitement maximisé à vos clients.

De plus, elle agit sur vous aussi ...

Bonne écoute et bonne guérison !

1 - Découvrir la musicothérapie. Edith Lecourt. Ed Eyrolles.

2 - 1. Sur les personnes postencéphaliques, lire L’Éveil d’Oliver Sacks (Seuil, « Points Essais », 1993).

2. Neurologue à l’Institut neurologique de Montréal, auteur de: The Cognitive Neuroscience of Music

(Oxford University Press, États-Unis, 2003).

3- http://www.tomatis.com/fr/methode-tomatis/recherche-et-resultats/troubles-psychologiques.html

4- http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2006060666

Claire Perrault, orthothérapeute

 

Retour à la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sourire aide le coeur ... suite

 

Grâce à une expérience menée récemment par deux psychologues américaines de l’université du Kansas ; Tara Kraft et Sarah Pressman, qui ont soumis 169 personnes à des tests spécifiques, elles ont réussi à prouver scientifiquement que le sourire aide à réduire la réponse au stress de l’organisme et ce, indépendamment du fait que la personne se sent réellement heureux ou non.

En surveillant le rythme cardiaque des participants et en leur demandant de sourire, malgré un stress produit par exemple, par la plongée d’une main dans l’eau glacée, il a été révélé que la récupération cardiaque était plus efficace en souriant et en maintenant ce sourire dit «authentique» ou de «Duchenne» qu’en présentant une expression neutre.

Rappelez-vous donc que lors d’un stress, par exemple lorsque vous êtes coincé dans les embouteillages que sourire et maintenir ce sourire pour quelques secondes, peut épargner votre coeur et combattre le stress efficacement.

Sourions donc à notre santé cardiaque !

http://laitman.fr/2012/10/14/sourire-reduit-le-stress-et-aide-le-coeur-»/

Claire Perrault, orthothérapeute
Pour : Journal «Mon spécialiste» Mon Réseau Plus

 

Retour à la page

 

 

SAVIEZ-VOUS QUE ...